Mesures additionnelles pour venir en aide aux itinérants de Montréal

https://jbourbonnais.files.wordpress.com/2014/12/plan_action_itinerance_2014-2017-1600-x-700.png?w=780

Montréal vient d’annoncer des mesures additionnelles qui seront déployées au cours de l’hiver pour venir en aide aux personnes itinérantes dans la métropole. Ces efforts sont assortis d’une enveloppe budgétaire bonifiée de 1 million de dollars.

Avec cette somme supplémentaire, la Ville honore son engagement pris en septembre dernier de consacrer davantage de ressources dans le but de briser le cycle de l’itinérance. Cette somme sera partagée par une vingtaine d’organismes.

Lire la suite »

Advertisements

Dépôt à l’Assemblée nationale d’un projet de Loi modifiant la Loi sur la protection sanitaire des animaux

Le ministre Pierre Corbeil vient d’annoncer deux actions majeures qui donnent suite aux recommandations du Groupe de travail sur le bien-être des animaux de compagnie :

Le Règlement sur la sécurité et le bien-être des chats et des chiens est édicté et sera publié à la Gazette officielle du Québec du 14 décembre prochain. Il entrera en vigueur le 14 juin 2012. Ce règlement comporte des normes de garde et facilitera le travail des inspecteurs sur le terrain.

Projet de Loi modifiant la Loi sur la protection sanitaire des animaux

Lire la suite »

Projet de règlement québécois sur la sécurité et le bien-être des chats et des chiens

Le gouvernement du Québec a présenté ce matin un projet de règlement sur la sécurité et le bien-être des chats et des chiens, qui établit notamment des normes en ce qui a trait à la garde des chats et des chiens.

Le projet de règlement vise particulièrement les propriétaires, les animaleries, les éleveurs de chats ou de chiens, les entreprises de service, telles que les pensions pour animaux et les salons de toilettage, de même que les fourrières et les refuges.

Il vient préciser les normes générales en matière de garde et de soins contenues dans la Loi sur la protection sanitaire des animaux (L.R.Q., c. P-42), par exemple en ce qui a trait à la propreté des lieux et aux conditions de garde satisfaisantes pour un animal, ainsi que des normes encadrant l’euthanasie des chats et des chiens.

Ces normes seraient imposées à :

Le Québec classé pire province pour les animaux

La Humane Society International/Canada demande au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) de prendre des mesures immédiates dans la foulée d’un rapport accablant publié par Animal Legal Defense Fund, une organisation étatsunienne de défense des animaux, qui classe le Québec au dernier rang des provinces canadiennes en matière de protection des animaux. HSI/Canada presse le MAPAQ d’adopter une série de mesures concrètes lors de la prochaine réunion du groupe de travail provincial prévue le 27 mai pour renforcer la réglementation en matière de bien-être des animaux au Québec.

« Il y a trois ans, alors que des élections semblaient imminentes, le gouvernement Charest s’engageait à contrer la crise sur la cruauté envers les animaux au Québec », a rappelé Lauren Scott, responsable de campagne pour HSI/Canada. « Aujourd’hui, un très grand nombre d’animaux continue de subir des actes de négligence grave et des traitements cruels au sein de notre province à cause de l’inaction de notre gouvernement. »

Lire la suite »

Le Regroupement pour la Protection des Animaux du Québec demande des mesures concrètes pour éliminer les fourrières à but lucratif à Montréal

Le Regroupement pour la Protection des Animaux du Québec (R-PAQ) s’est dit encouragé par l’annonce récente de Richard Deschamps selon laquelle la Ville de Montréal se pencherait sur les traitements infligés aux animaux à Montréal, mais déçu que la Ville ne cherche pas à régler les problèmes qui minent le système de contrôle animalier en place. Le R-PAQ a insisté sur l’importance pour le maire Tremblay de faire preuve de leadership et de prendre des mesures concrètes pour éliminer immédiatement les fourrières à but lucratif établies sur le territoire de la Ville.

« Un service de contrôle animalier administré par la Ville serait un atout pour tous les citoyens de Montréal, y compris les animaux, leurs propriétaires et les contribuables », a fait valoir Johanne Tassé, membre du R-PAQ et fondatrice de l’association des Centres d’adoption des animaux de compagnie du Québec (caacQ). « Nous sommes à un carrefour important dans l’histoire de Montréal. Le moment est venu d’admettre que nous accusons un retard considérable par rapport à la majorité des grandes villes d’Amérique du Nord et d’aligner notre ville sur Toronto, Calgary et d’autres grandes villes qui ont agi de manière responsable en offrant des programmes de services animaliers administrés par la ville. »

Lire la suite »

Campagne pour fermer le Berger Blanc et les fourrières à but lucratif

La Société protectrice des animaux du Canada coordonne et organise une vaste campagne nationale contre le Berger Blanc et contre les fourrières privées à but lucratif.

Plusieurs manifestations contre le Berger Blanc et les fourrières à but lucratif sont prévues simultanément le samedi 28 mai à 13 h, notamment à Montréal, mais aussi à Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières, Saint-Jérôme, Valleyfield, Rouyn-Noranda, Chicoutimi et Gatineau.

Des agents de sensibilisation du public de la SPA Canada seront présents dans plusieurs grandes villes canadiennes, tous les jours afin d’exposer la cruauté du Berger Blanc et le scandale des fourrières privées à but lucratif.

L’organisme peut ainsi collecter des pétitions pour fermer le Berger Blanc et les fourrières privées à but lucratif.

En résumé, la campagne de la SPA Canada contre le Berger Blanc se concrétise par :

Protection et contrôle des animaux domestiques – Montréal annonce une série de mesures pour un meilleur contrôle animalier

Montréal, le 13 mai 2011 – M. Richard Deschamps, vice-président du comité exécutif et responsable du développement économique, des infrastructures, des grands projets et des services aux citoyens de la Ville de Montréal, annonce une série de mesures préventives et durables pour une meilleure gestion animalière. Ce plan d’action vise notamment la réduction de la surpopulation animalière à Montréal et du nombre d’animaux euthanasiés, ainsi que la responsabilisation des citoyens.

« Montréal ne tolère pas la cruauté envers les animaux. En tout temps, les animaux doivent être traités avec respect et dignité. C’est pourquoi notre administration propose des améliorations importantes en matière de contrôle animalier. Une série de mesures concrètes seront élaborées de concert avec les arrondissements au cours des prochaines semaines et mises en place le plus rapidement possible. Par ailleurs, nous poursuivons notre analyse dans le but d’identifier le meilleur modèle de contrôle animalier pour répondre aux besoins de Montréal », a déclaré M. Deschamps.

Réglementation renforcée et harmonisée
Dans le but de renforcer et d’harmoniser la réglementation en vigueur dans les 19 arrondissements montréalais, la Ville proposera aux arrondissements une gestion animalière basée sur les meilleures pratiques. Ces meilleures pratiques, déjà en vigueur dans certains arrondissements,  visent notamment à:
Lire la suite »

%d blogueurs aiment ce contenu :