Montréal prend à bras-le-corps la sécurité des cyclistes sur son territoire

À la suite du décès d’une cycliste le 28 avril dernier sous le viaduc St-Denis, la Ville de Montréal a réagi rapidement en adoptant un plan d’action visant à sécuriser les déplacements des cyclistes sous les passages inférieurs.

Ce plan d’action 2014-2017 sera réalisé par phases et les premières mesures sont déjà entamées.

D’ici la fin mai, des mesures temporaires seront prises afin de sécuriser les déplacements sous les viaducs Saint-Denis, Papineau, De Lorimier et Saint-Joseph/Iberville, dans les arrondissements du Plateau-Mont-Royal et de Rosemont—La Petite-Patrie, où un achalandage important est observé.

Lire la suite »

Advertisements

BIXI-Montréal officiellement en poste pour gérer les actifs montréalais

Aujourd’hui est la journée marquant un nouveau départ pour le vélo en libre-service, avec le début officiel des activités de BIXI-Montréal, le nouvel organisme à but non lucratif chargé de gérer les actifs locaux de BIXI.

Rappelons qu’un contrat de gestion d’un an d’une valeur de 4,3M $, a été accordé à BIXI-Montréal par la Ville, ainsi qu’un prêt à court terme de 460 000 $ pour permettre l’acquisition du matériel roulant.

La ville de Montréal aurait-t-elle réussi son sauvetage de la filière vélo?

Lire la suite »

BIXI-Montréal prendra la relève de BIXI SVLS

La Ville de Montréal a annoncé en début de semaine la création de BIXI-Montréal, un organisme sans but lucratif (OSBL) qui aura pour fonction d’assurer, sous mandat de gestion de la Ville, le bon déroulement de la 6e saison de BIXI.

Voici comment les choses vont se passer : d’une part, un contrat de gestion d’une durée d’un an, au montant de 4,3M $, est accordé à BIXI-Montréal.

D’autre part, afin de permettre l’acquisition du matériel roulant nécessaire aux activités quotidiennes de l’OBNL, la Ville lui accordera un prêt à court terme de 460 000 $. Ce prêt, tout comme le contrat de gestion, est conditionnel à l’acquisition par la Ville des actifs nécessaires au fonctionnement de BIXI.

Enfin, une subvention de 165 000 $ est accordée à l’organisme pour permettre son démarrage immédiat.

Lire la suite »

BIXI de retour en avril : Montréal acquiert ses actifs locaux

La Ville de Montréal a fait l’acquisition des actifs locaux de la Société en vélo libre-service (SVLS) pour 11,9 millions$, assurant ainsi le déploiement de BIXI en avril prochain. Le montant de l’achat sera déduit du prêt consenti à la SVLS.

La Ville nous assure que cette action n’entraînera aucun effort financier supplémentaire pour les contribuables, et qu’elle entame les préparatifs nécessaires à l’amorce de la saison 2014.

L’achat de ces éléments d’actif permet de diminuer du même montant le prêt que la Ville a fait à la SVLS. Cette acquisition se fait dans le cadre de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité suite à l’avis donné par la SVLS de faire une proposition à ses créanciers (voir mon autre texte du 21 janvier dernier). Cette acquisition devra faire l’objet de l’approbation du tribunal avant d’être effective.

Lire la suite »

Les Montréalais adoptent le vélo comme mode de transport urbain

Michel Bissonnet, responsable des transports au comité exécutif de la Ville de Montréal, ainsi que Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec, ont dévoilé aujourd’hui les résultats de l’étude L’État du vélo au Québec en 2010 – Zoom sur Montréal.

Un portrait positif et détaillé des habitudes des cyclistes montréalais y est présenté.

Force est de constater que le vélo gagne en popularité : plus de la moitié des Montréalais, soit 731 000 adultes, enfourchent la bicyclette pour se déplacer ou tout simplement pour le plaisir de pratiquer ce sport.

Le vélo, un moyen de transport de plus en plus utilisé à Montréal

Lire la suite »

Vélo Québec et ses partenaires lancent une campagne sur le partage de la route

Année après année, la négligence, le manque de connaissance des règles et le manque de civisme sont en cause dans la majorité des accidents impliquant des automobilistes et des cyclistes, en plus de générer un sentiment d’insécurité. C’est pourquoi il importe, encore aujourd’hui, de rappeler que tous sont tenus de respecter les règles de circulation, pour un partage de la route sécuritaire et agréable.

À cet effet, Vélo Québec et ses partenaires ont dévoilé hier les grandes lignes d’une campagne sur le partage de la route. Sous le thème « Ils font si bon ménage dans nos garages. Pourquoi pas sur nos routes? », la campagne vise à promouvoir le civisme entre automobilistes et cyclistes et les comportements sécuritaires qu’ils doivent adopter sur la route.

Lire la suite »

%d blogueurs aiment ce contenu :