Une première Politique sur l’industrie du taxi à Montréal

https://farm4.staticflickr.com/3899/14935729881_9a3ed767b1_n.jpgLa Ville de Montréal a dévoilé cette semaine  sa première Politique sur l’industrie du taxi qui va encadrer et même bousculer, dans le bon sens espère-t-on, cette industrie pour l’aider à bien relever ses défis.

Cette nouvelle façon de faire arrive en réponse aux recommandations de la Commission sur le transport et les travaux publics dont les audiences publiques se sont déroulées au printemps dernier.

Cette nouvelle série de mesures vise non seulement à améliorer la qualité du service, mais aussi à préserver l’image de Montréal en matière de sécurité.

La politique s’appuie sur cinq objectifs précis :

  • Prendre le virage technologique et numérique pour répondre aux attentes d’une clientèle de plus en plus mobile, diversifiée et informée grâce à l’intégration et l’utilisation des nouvelles technologies. Par la géolocalisation, le paiement électronique ou l’utilisation d’applications qui facilitent la répartition des appels, l’industrie pourra offrir un service de qualité, accroître ses performances et s’assurer de demeurer concurrentielle.
  • Accroître l’offre de service en la positionnant au cœur de l’industrie pour contribuer à la qualité du transport sur l’île de Montréal, entre autres pour mieux répondre aux attentes et aux besoins grandissants de certaines clientèles : les aînés, les personnes à mobilité réduite, les touristes, les travailleurs. Il s’agit de développer une offre de service complémentaire à celle du transport collectif et en travaillant de concert avec différents partenaires.
  • Miser sur les déplacements écologiques : pour faire de l’industrie un chef de file en matière de déplacements verts et propres à Montréal, contribuant ainsi à l’image d’une ville où la mobilité verte s’implante. Il faut donc accélérer la mise en place des infrastructures nécessaires à son implantation. L’industrie devra également intensifier les efforts d’électrification de son parc de véhicules.
  • Rehausser la sécurité des chauffeurs et des clients par des mesures dissuasives et réductrices de risques. L’installation prochaine de caméras dans tous les taxis, ainsi qu’une collaboration accrue avec les paliers de gouvernement pour lutter contre le transport illégal permettront de préserver le sentiment de sécurité qui fait la renommée de Montréal.
  • Contribuer au rayonnement de Montréal par une image de marque forte, une norme professionnelle et une modernisation technologique. La Ville désire faire de chacun de ses chauffeurs un ambassadeur de Montréal. Une signature visuelle et un parc de taxi uniformisé et moderne assureront à l’industrie une image unique et distinctive.

La Politique sera présentée aux élus du conseil municipal le 18 août et au conseil d’agglomération le 21 août prochain.

Suivra ensuite un plan d’action annuel et les moyens concrets retenus pour mettre en oeuvre la Politique. Ce plan d’action inclura les étapes de chacun des chantiers, les échéanciers et les modes de financement.

Source : 

 

En complément :

 

Ce qu’ils ont dit :

 

« Notre Administration s’est engagée auprès de l’industrie du taxi et aujourd’hui, nous présentons le fruit d’un important travail de collaboration. La Politique sur l’industrie du taxi illustre notre vision, à la fois ambitieuse et réaliste, de faire du taxi un mode de transport sécuritaire, vert et intelligent. Ces pistes d’action donneront l’impulsion et les moyens nécessaires à l’industrie montréalaise pour se moderniser et prendre la place qui lui revient, en tant qu’acteur clé du transport collectif à Montréal. »

Denis Coderre, maire de Montréal

 

« La mise en œuvre de la Politique prendra la forme d’un plan d’action annuel, concerté avec les acteurs et les partenaires de l’industrie, dont l’engagement sera un gage de succès de cette transformation. Par ailleurs, les efforts d’autofinancement de l’industrie seront déterminants pour concrétiser cette vision. Notre Administration réitère son soutien à l’industrie et encourage les initiatives qui s’inscriront dans le cadre de la Politique. »

Aref Salem,responsable du transport au comité exécutif

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :